Let's Go Fitness Blog

Comment éviter le surentraînement?

On a tous un but fixé lorsque l’on s’entraîne, que ce soit de la performance, du bien-être, de la perte de poids, ou simplement pour se bouger un peu plus.
Pour atteindre notre but, l’on est prêt à repousser la limite de notre corps toujours un peu plus loin, attention à ne pas franchir la ligne rouge.

Vous vous levez un matin alors que vous êtes dans une bonne période d’entraînement. Les courbatures sont plus fortes qu’à votre habitude, vous avez de la peine à sortir du lit, vous sentez vos paupières lourdes et à chaque fois que vous vous asseyez quelque part vous avez envie de vous endormir. L’idée de vous entraîner devient une corvée et une fois à la salle vous n’avez qu’une envie c’est de rentrer vous coucher. Vos performances sont en baisse et vous avez l’impression de perdre vos résultats acquis depuis plusieurs semaines, vous venez d’entrer en phase de surentraînement.

Comment le combattre:

Prenez quelques jours de repos, rééquilibrez votre alimentation, tentez de savoir à quel moment votre corps a franchi la ligne, réajustez votre calendrier d’entraînement, ayez une autre activité que le sport pour pouvoir vous changer les idées.

Mes conseils pour éviter cette phase:

Prenez au minimum deux jours de repos dans la semaine. Si la motivation vous manque pour un jour, ne vous forcez pas à venir. Étirez-vous pour une meilleure récupération. Offrez-vous un bon massage de temps en temps. Ajustez votre calendrier d’entraînement. Personnellement je fonctionne de la manière suivante, 7 semaines d’entraînements et 1 semaine de récupération.
Lors de mes semaines d’entraînement, je m’entraîne 3 jours avant de m’accorder du repos pour une journée. Lors de ma semaine de repos, je fais quand même un petit footing tout léger ou un peu de natation sur des petites distances.

Ne masquez pas votre fatigue avec des pré workout (ou autre produits). Si vous n’êtes pas motivé et fatigué, rentrez vous coucher, demain est un autre jour ;).

Damien Jaques